Crète

Circuit de 10 jours sur l’ouest de la Crète en juin 2016/2 adultes :

  • Itinéraire :
    J 1 : arrivée à Heraklion depuis Paros, route jusqu’à Anogia et nuit chez l’habitant
    J 2 : Anogia, Margarites, Moni Arkadi et Rethymnon, route jusqu’à Preveli
    J 3 : Preveli et palm beach puis Frangokastello et passage à Hora sfakion, point de vue sur les gorges d’Aradena et nuit à Anopoli (au calme et tout près des Lefka Ori)
    J 4 : randonnée du virage de la route de Hora sfakion à Loutro par la côte et vue sur l’arrivée des gorges d’Aradena
    J 5 : Anopoli et route jusquà Seitan Limania, nuit à Chania
    J 6 : Chania (La Canée) et route jusqu’à Paleochora
    J 7 : bus pour les gorges de samaria, descente des gorges et retour en bateau à Paleochora où nous avions laissé la voiture de location.
    J 8 : route jusqu’à Elafonissi, journée plage puis route jusqu’à Falassarna
    J 9 : Balos, journée plage et nouvelle nuit à Falassarna
    J 10 : plage de Falassarna, lac de Kourna (nuit au lac)
    J 11 :  retour à Heraklion et vol retour
  • Organisation : par nos propres moyens
  • Moyens de locomotion : avion (vol direct par Aegean 286 euros (avec un bagage) et 216 euros (réservés en janvier pour juin)), bateau, bus et surtout voiture de location (la voiture est idéale pour découvrir l’île en liberté mais uniquement si vous savez vous pousser sur la bande d’arrêt d’urgence pour vous faire doubler. Pas d’inquiétude à avoir c’est juste qu’au maximum on se croise à 4 en même temps sur une route 2×1 voie car les bandes d’arrêt d’urgence deviennent des voies supplémentaires ! c’est ça l’aventure !).
    Nous avons loué notre voiture en passant par « Alpha et Omega » qui soustraite avec « Surprice Car ». Cela nous a coûté moins cher que de passer directement par « Surprice Car » ! 235 euros les 10 jours. Très satisfaits de cette voiture qui n’était pourtant pas comme neuve mais nous avons eu aucun souci ni même pour les « états des lieux ».
  • Budget : 730 € par personne tout compris (étant deux, nous partageons évidemment les frais de location de voiture, d’hébergement…) en incluant le pris du billet d’avion bien qu’il ait été également compté dans le budget des Cyclades, puisqu’il s’agissait du même voyage pour nous.
    Pour 20 à 25 euros on mange à 2 sans problème.
  • Hébergements : chambres chez l’habitant trouvées sur place le jour même. Certains logements ressemblent plus à des petits hôtels familiaux.
    Nos coups de cœur :
    > hôtel Anopoli à Anopoli (familial et excellente taverne, on aurait voulu y passer tout le séjour ! La chambre est très grande et très classe. Vu depuis le couloir sur les magnifiques Lefka ori) on a payé 30 euros la première nuit puis 25 euros la deuxième. Anopoli est assez typique.
    > Hôtel aqua Marine à Falassarna (30 euros la nuit et petit déjeuner offert) arboré et excellent accueil, on a adoré même si la chambre n’était pas très grande et pas de tout confort.
  • Petit plus dans nos bagages : carte routière de Crète
  • Conseils/Avis : Certainement les plus belles plages d’Europe (Elafonissi, Balos mais également Falassarna).
    Se perdre un peu dans les villages, comme Anopoli et Anogia, permet de vivre vraiment comme les Crétois et de s’éloigner un peu des touristes. En effet, Hora Sfakion, comme Paleochora, sont un peu trop touristiques à notre goût.
    On a aimé La Canée mais beaucoup moins Rethymnon.
    On a adoré Moni Arkadi car on y ressent sa lourde histoire (son petit musée est vraiment bien).
    La Palm beach de Preveli est superbe, surtout le soir quand tous les autres touristes sont partis et que les petites tortues sortent à nouveau leurs têtes de l’eau.
    Frangokastello ne nous a pas paru particulièrement intéressant (peut-être faut-il le voir depuis la plage ?).
    Loutro est un village très touristique, mais c’est bien pour aller y manger avant de repartir dans l’autre sens, si comme nous, vous vous y rendez à pied. On est partit depuis le virage de la route de Hora Sfakion (vous verrez des voitures garées sur le bord et le panneau qui indique la magnifique plage de Sweet water et Loutro). On peut avoir le vertige à quelques endroits mais c’est quand même faisable avec de bonnes chaussures. Les quelques plages permettent de faire des haltes et notamment celle de Sweet water (ou Glyka Nera) qu’on a adorée. C’est très joli de longer la côte. Y aller en bateau nous aurait moins plu car le village de Loutro à lui tout seul ne vaut pas forcément le coup. Au dessus, il y a un château en ruine assez photogénique et si vous continuez encore un peu, vous verrez l’arrivée des gorges d’Aradena de loin.
    Seitan Limania n’est pas indiquée car elle est difficile d’accès et non aménagée mais elle vaut le détour (Pensez à regarder sur internet sa localisation pour la trouver sur place). Par contre on déconseille à ceux qui ont le vertige.On regrette d’avoir fait le détour à Paléochora pour descendre les gorges de Samaria car, entre le bus, le bateau et l’hébergement, ça nous est revenu très cher comparé au reste des activités de l’île. Nous avons aussi passé beaucoup de temps sur les trajets, ce détour en moins aurait allégé notre circuit. A la place, nous aurions dû rester sur Anopoli, où nous étions presque les seuls touristes, et descendre une partie des gorges d’Aradena qui, je pense, sont aussi belles que celles de Samaria (mais plus physiques apparemment !). Depuis La Canée au J 6 nous aurions pu rejoindre directement Elafonissi. Une journée supplémentaire sur les plages de l’ouest aurait également permis de moins courir et de refaire l’une de ces belles plages avant de rentrer.

    On s’est senti en sécurité partout. Pas de souci pour retirer de l’argent.

    Faites attention aux tenues courtes qui peuvent choquer dans les coins reculés (Anogia, Anopoli) et durant les visites des monastères.

    Les locaux ont appréciés que l’on fasse l’effort de parler les mots de bases en grecques. Cela nous a permis de créer de bons contacts.

    Vraiment un coup de cœur pour cette île qui possède plein de trésors autant par ses plages que ses monastères… Dépaysement assuré si vous prenez le temps de vous éloigner un peu des points trop touristiques.
    Ah et si vous entendez des coups de feu, ne paniquez pas tout de suite comme nous, car il se peut que ce soit juste un mariage !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s