Minorque

Séjour de 7 jours en juillet 2015/2 adultes:

  • Itinéraire :
    J 1 : Arrivée à Minorque. Découverte de notre chambre dans une Casa près de San Climent
    J 2 : Es Mercadal (fête des chevaux), playa Son Bou, Cala en Porter
    J 3 : Randonnée et baignade entre Cala Galdana, Cala Mitjana, Cala Trebuger et Cala Fustam
    J 4 : Cala Pregonda, Cap Cavalleria, Fornells, Es Castell, Cala Rafalet, Binebeca
    J 5 : Cala Presili et Tortuga puis passage à Es Grau
    J 6 : Macarella, Macarelleta, Turqueta, Son saura et Es Talaier
    J 7 : Randonnée pour Cala El Pilar, détour à Algariens avant de rejoindre Ciutadella
    J 8 : Es Talaier et El Pilar à nouveau
  • Organisation : par nos propres moyens
  • Moyens de locomotion : avion et voiture de location
  • Budget : 800 € par personne tout compris
  • Hébergement : une chambre dans une casa (Es Bouer Gran) perdue dans la nature près de San Climent
  • Petits plus dans nos bagages : un réveil pour se lever plus tôt que les autres touristes afin d’avoir les plages pour nous tout seul, car à partir de 11h c’était noir de monde sur les plages du sud et Cala Pregonda, au point de nous faire fuir.
  • Conseils/Avis : Très belles criques aux eaux turquoises qui ressemblent parfois à des piscines en pleine nature. Nature assez bien préservée sur une majorité des plages, sauf Galdana et En Porter. On a préféré les plages de El Pilar, Es Talaier, Macarelleta et Tortuga. Les plages du nord ont moins de monde en général mais l’eau est plus agitée les jours de vent. Chaque plage a un style différent c’est très étonnant et sympa de pouvoir changer de décor selon ses envies du moment. Par exemples : El pilar possède de l’argile rouge, Pregonda a des faux airs de Bretagne et Mitjana ressemble aux calanques de cassis en France.
    Ciutadella est une très belle ville. Binebeca est un petit village de locations tout blanc pour touristes, qui est très joli aussi. Dormir au centre de l’île est vraiment bien pour sillonner les différents endroits. On a aimé randonner entre les criques le long de la côte (par le cami de cavalls) et faire des stops dans chacune d’elle pour se baigner.
    Contrairement aux autres destinations, nous y sommes allés en plein juillet, ce qui explique le sentiment de foule que nous avons eu.
    En conclusion, c’est un joli coin pas très loin de France assez dépaysant grâce à ses maisons et petits murets blancs peints à la chaux.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s