Polynésie Française

 

Séjour de 26 jours en septembre 2018 /2 adultes :

  • Itinéraire :
    1 nuit à Papeete,
    5 nuits à Maupiti,
    (escale avion à Raiatea pour la journée),
    3 nuits à Bora Bora,
    6 nuits à Rangiroa,
    2 nuits à Tahiti,
    (7 nuits à l’île de paques) > (voir la page dédiée à Rapa Nui).
    5 nuits à Moorea,
    et 3 nuits à Tahiti.
  • Itinéraire détaillé :
    J1 : Arrivée à l’aéroport de Papeete tôt le matin. Location de voiture en face de l’aéroport pour la journée. Tour de l’île de Tahiti avec stop aux maraes, plages et jusqu’à Teahupoo pour prendre un bateau taxi au plus près de la vague.
    J2 : Visite à pied de Papeete (marché, tags). Départ du Fare rea rea pour l’aéroport en taxi. Vol jusqu’à Maupiti avec vu sur Moorea et Raiatea à gauche de l’avion (à droite ils ont vu Tahaa et Bora bora). Arrivée à Maupiti dans l’après-midi. Rencontre avec la famille du Maupiti Paradise. Installation et repos au bungalow, paddle sur la plage du motu.
    J3 : Levés tôt pour partir en canoë traverser le lagon (30min) jusqu’à l’île principale. Randonnée jusqu’au sommet du Mont Teurafaatiu (1h). Point de vue exceptionnel sur l’ensemble du lagon ! Au loin on aperçoit Bora bora, Raiatea et Tahaa. Après le repas, canoë sur une partie du lagon et la barrière de corail. Au retour une petite raie manta a croisé notre chemin. Comme elle restait sur le même secteur, on a pu l’observer un moment. Le soleil se couchant au même moment l’île était très calme. Moment magique.
    J4 : Traversée du lagon en canoë et tour de l’île principale à vélo. Pauses nombreuses pour admirer les points de vue et discuter avec les locaux. Repas à Tereia. Traversée de la plage à pied jusqu’au motu en face (eau à la taille). Snorkelling (première rencontre avec les raies pastenagues et les requins pointes noires fuyants). Fin du tour à vélo. Retour en canoë jusqu’au Motu de l’aéroport pour rejoindre la pension.
    J5 : Excursion tour de l’île en bateau et snorkelling pour observer les raies manta qui s’alimentent autour des patates de coraux (magnifique). Vu l’unique passe de Maupiti, repas four tahitien sur un motu avec danses locales, levées de pierre et chants. Passage à l’aquarium naturel et à la plage de Tereia. Retour à la pension, paddle sur le lagon au coucher de soleil.
    J6 : Vu les dauphins tôt le matin passer devant la pension, côté océan. Début de l’excursion faite pour revoir les raies manta (un touriste ayant voulu s’approcher trop près les a faites fuir rapidement la veille) puis baignade et snorkelling sur la barrière de corail côté océan (l’eau y est très limpide). Comme tous les soirs, repas avec les locaux de la pension, discussions, rigolades… et repas de poissons frais délicieux.
    J7 : Départ très tôt le matin pour l’aéroport assez émus de quitter Maupiti et la pension que nous avons adorée. Escale à Raiatea pour la journée. Location de voiture (réservée à l’avance auprès d’une toute petite agence). Tour de l’île : vanilleraie, maraes, stop pour des points de vue, puis shopping à Uturoa. Retour à l’aéroport pour Bora bora. Arrivée (malheureusement) de nuit. Nous avons dû attendre l’arrivée de deux autres avions (1h) pour que la navette (bateau) soit pleine afin de partir pour l’île principale. Un mini-bus nous a ensuite déposé à l’hôtel. Même de nuit, l’hôtel nous a conquis.
    J8 : Courses le matin, petite randonnée sur les hauteurs, tour à vélo sur la pointe reliant la plage Matira et baignade. De retour à l’hôtel, yoga sur le balcon et magnifique coucher de soleil depuis le jardin.
    J9 : Excursion tour du lagon de Bora bora. Nous avons pu voir des raies léopards, nager avec les requins et voir toutes les variantes de bleus du lagon.
    J10 : Le matin nous avons profité de l’hôtel (repos) et retour à la navette pour l’aéroport direction Rangiroa. A droite de l’avion nous avons vu le lagon bleu. Arrivée à Rangiroa en début d’après midi. Installation chez mon oncle (expatrié là-bas), petit tour à la passe de Tiputa pour voir les dauphins sauter dans les vagues créées par le courant. Début du Farerei Haga avec des danses locales.
    J11 : Excursion île aux récifs (absolument incroyable). Il faut d’abord traverser l’immense lagon, ensuite vous vous baignez dans un aquarium naturel puis dans les piscines naturelles formées par le labyrinthe des rochers de la barrière de corail. Le repas se prend sur un petit motu (tout est cuisiné sur place avec comme toujours musique et tressage de chapeaux ou paniers). Au retour le bateau passe par la passe de Tiputa pour voir les dauphins s’amuser dans les vagues. Et enfin, on saute une dernière fois à l’eau pour voir les fonds avant de rentrer. Suite du Farerei Haga.
    J12 : Plongée pour mon homme (moi je suis contre-indiquée) puis snorkelling pour nous deux dans la passe de Tiputa (vu les dauphins et requins). Visite de la ferme perlière et d’Avatoru. Suite du Farerei Haga.
    J13 : Excursion au lagon bleu pour la journée (balade, baignade et snorkelling avec les requins citrons). Suite du Farerei Haga.
    J14 : Plongée pour mon homme et snorkelling ensemble pour mieux voir les dauphins. Balade à Avatoru et repos. Suite du Farerei Haga.
    J15 : Journée détente au lagon vert. Fin du Farerei Haga.
    J16 : Vélo sur le motu de Tiputa et retour à l’aéroport pour Tahiti.
    J17 : Randonnée de la Fataua à Tahiti (superbe cascade avec baignade dans les vasques).
    Aller/retour 7 jours à l’île de Pâques : changement de décor mais assez complémentaire pour la culture >>> voir la page sur Rapa Nui.
    J18 : Retour à Tahiti. Taxi jusqu’au port de Papeete pour prendre le ferry pour Moorea. Arrivée à Moorea, on a déposé nos bagages au air bnb, puis, tour de l’île en voiture. Vu le belvédère, les maraes et petite randonnée jusqu’à la grande cascade. (journée un peu chargée).
    J19 : Excursion pour aller nager avec les baleines. On a eu la chance de voir un mâle sauter (on dirait un immeuble qui surgit de l’eau et qui s’effondre ensuite : impressionnant !) alors que ce n’était pas la période. Ensuite on a pu faire 5 mises à l’eau (à l’extérieur de la barrière de corail donc directement dans l’océan pacifique, c’est le grand bleu, mais l’eau est limpide donc on a une très bonne visibilité) avec parfois des échecs et la majorité du temps une observation possible de quelques minutes à plusieurs minutes. On a pu les voir en train de dormir (donc longtemps) mais aussi les voir passer avec des dauphins globicéphales.
    C’était le jour de mes 30 ans je m’en rappellerai toute ma vie…
    Les excursions sont bien organisées dans le respect des animaux. Il faut vraiment respecter les consignes des guides, les distances… (par exemple : il est interdit de quitter la surface pour des questions de sécurité et pour leur laisser leur espace) car si on les dérange en trois coups de nageoires vous ne les voyez plus de toute façon (et ensuite tout le monde râle sur celui qui s’est approché trop près ou qui a plongé en apnée).
    Je trouve que c’est tellement plus magique de les observer dans leur milieu naturel que je recommande cette excursion.
    Après-midi shopping à Maharepa.
    J20 : Randonnée de 8h au Mont Rotui (nous l’avons fait sans guide mais c’était vraiment dangereux. Heureusement pour nous, les conditions météo sont restées bonnes. C’était un défi que nous souhaitions relever et que nous sommes fiers d’avoir fait, mais nous avons sous estimé la difficulté).
    J21 : Balade dans les champs d’Ananas, repas au restaurant Tropical Garden pour le four tahitien et tour en bateau avec notre hôte dans les deux baies et à l’aquarium naturel.
    J22 : Randonnée aux 3 cocotiers et au pied du Mont Rotui dans les champs d’Ananas (achat des confitures d’ananas au lycée agricole sur la route du belvédère).
    J23 : Petite randonnée au dessus de Temae avec point de vue sur Tahiti. Baignade à la plage de Temae avant de prendre le ferry pour rejoindre Tahiti. Repas aux roulottes du port de Papeete.
    J24 : J’aurais voulu faire les lavatubes mais il n’y avait plus de disponibilité. Nous sommes alors restés sur Papeete pour acheter les souvenirs, faire du shopping et nous reposer.
    J25 : Tour en 4×4 pour visiter le centre de l’île de Tahiti. Le guide nous a expliqué les légendes et nous avons pu nous baigner dans plusieurs cascades.
    J26 : On a voulu monter jusqu’au premier refuge de l’Aorai, mais nous n’avons pa pu à cause de la météo. On a terminé la journée sur la plage à la pointe des pêcheurs. Ceux qui ont le courage de passer les vagues et de ne pas paniquer dans les courants, peuvent parfois voir les tortues sur la barrière de corail. Depuis la plage, on voit les baleines passer au large. Retour à l’aéroport dans la nuit pour la métropole.
  • Nos incontournables à nous :
    A Tahiti : Teahupoo, les maraes, le marché de Papeete (et ses boutiques et tags environnants) et des randonnées en veux-tu en vois-la (lavatubes, cascades dont la Fataua, sommet Aorai…).
    A Maupiti : randonnée au sommet de Maupiti, exploration du lagon en canoë, excursion tour de l’île pour nager avec les raies manta, le four Tahitien et la plage de Tereia.
    A Raiatea : Son marae, vanilleraie et le shopping à Uturoa.
    A Bora Bora : Excursion tour du lagon pour la matinée (snorkelling avec les requins, les raies léopards…) et la plage de Matira (mais aussi l’hôtel Rohotu Fare Lodge, sa végétation, ses tikis…).
    A Rangiroa : Excursion île au récifs (irréel!), excursion au lagon bleu (dont snorkelling avec les requins citrons), les plongées et snorkellings à la passe de Tiputa pour voir les dauphins et autres animaux marins qui passent par là. Il y a aussi une ferme perlière. Si vous venez la bonne semaine de septembre vous pourrez assister au Farerei Haga (une semaine de fête et spectacles : danses, levées de pierres, va’a, musiques…).
    A Moorea : La rando la plus folle (et inconsciente) de notre vie : le sommet du Mont Rotui (il s’agit de longer une crête jusqu’à 900 m de haut, le vide des deux côtés, seulement quelques fougères pour se tenir), l’excursion pour nager avec les baleines à bosse et le shopping à Maharepa. Pour ceux qui l’ont fait, je pense que le sommet de la Mouaputa doit être incroyable, mais là encore, c’est dangereux car la dernière partie est de l’escalade.
  • Organisation : par nos propres moyens, mais c’est une grosse organisation notamment pour les vols multi-destinations. Il faut s’y prendre à l’avance pour toutes les réservations (parfois un an à l’avance). Penser à reprendre contact avec les excursionnistes la veille pour vous assurer que c’est toujours ok.
  • Hébergements :
    Fare rea rea à Tahiti : un hôtel familial, style auberge de jeunesse avec piscine, cuisine ouverte, chambre confortable dans Papeete (à 15 min à pied des roulottes du port). De quoi faire de belles rencontres et parler de voyages ! J’ai dessiné sur le mur d’or (livre d’or) qui correspond au couloir qui mène aux chambres. Vous y verrez peut-être mon dessin en y allant 😉
    Pension Maupiti Paradise à Maupiti : une famille géniale qui vous accueille, vous cuisine des repas succulents et vous raconte comment on vit en Polynésie. L’excursion tour de l’île est possible (à ne pas manquer pour nager avec les raies manta !)
    Rohotu Fare Lodge à Bora Bora : l’hôtel grand luxe d’un artiste. Bois, œuvres d’art et végétations se mêlent parfaitement pour vous offrir une chambre avec la vue sur la montagne de Bora Bora. Le plus bel hôtel de notre vie ! On l’a favorisé plutôt que de prendre un bungalow sur pilotis 3x plus cher : SANS REGRET ! La salle d’eau propose une douche extérieure dans la végétation et le lit est tellement confortable… ! Le coin cuisine permet d’économiser sur le prix des restaurants et le coucher de soleil, depuis la terrasse ou les hauteurs du jardin, est à ne pas manquer. Nir, le propriétaire, vous accompagne gratuitement aux courses et à la navette pour l’aéroport. A lui tout seul, cet hôtel vaut le détour à Bora Bora.
    – Hébergés gratuitement par un expatrié (mon oncle) sur Rangiroa à Avatoru.
    Te fare Iti (air bnb) sur Moorea : Une famille d’expat qui vous accueille chaleureusement dans un fare situé dans leur jardin et vu sur le lagon. Idéalement situé à Maharepa, on a adoré ! Avec un peu de chance vous verrez les dauphins et/ou les baleines passer devant votre terrasse ! Un tour en bateau est possible avec le propriétaire. Des vélos sont à disposition. Ils sont sportifs et randonneurs : n’hésitez pas à leur demander des conseils pour arpenter Moorea.
    En bref, aucun regret pour toutes ses adresses vous pouvez y aller sans souci.
  • Moyens de locomotion :
    Tahiti : voiture de location et taxi
    Maupiti : canoë, vélo, bateau, paddle
    Raiatea : voiture de location
    Bora Bora : vélo, bateau et « taxi » par l’hôtel
    Rangiroa : voiture, bateau et vélo
    Moorea : voiture de location, bateau et vélo
  • Budget : 5000€/pers
    Nous avons pris un vol Paris-Papeete à 1200€/personne + 200€ pour venir à Paris depuis la province. Le vol multi-îles était à 576€/pers.
    On est donc à presque 2000€ de billets d’avion par personne. Pour le reste, nous avons privilégié le rapport qualité/prix. L’avantage était d’être hébergés gratuitement sur Rangiroa ce qui nous a permis d’économiser sur cette île (ce budget manquant est donc à ajouter au votre). Les excursions varient entre 40€ à 100€/pers.
    En bref, la Polynésie ça coûte cher… mais on a qu’une vie et c’est un voyage  vraiment exceptionnel qui vaut son prix.
  • Petits plus dans nos bagages : appareil photo étanche, masque/palme, anti-moustique, un legging pour les randonnées car les fougères coupent un peu les jambes à force, des vêtements qui sèchent vite (c’est humide en randonnée).
  • Conseils/avis : Si c’était à refaire on ferait la même chose, le même programme, le même itinéraire (notre unique regret est de ne pas avoir pu faire les Lavatubes). Mais je crois que vous pouvez choisir n’importe quelle île à visiter vous ne serez pas déçu car c’est magique. Prévoyez 3 nuits minimum par île pour ne pas faire que courir ni passer votre temps dans les avions.
    Pour les vols, les hébergements, les excursions et les moyens de locomotion, il vaut mieux réserver assez en avance.
    Si vous préférez les grandes randonnées, je vous conseille de prévoir plusieurs jours sur Tahiti et de réserver à l’avance auprès de Tahiti Reva Treck (très bonne réputation). Attention, certaines randonnées sont vraiment dangereuses, ne partez pas seul.
    Pour les plongées, dirigez-vous vers les Tuamotus. Comme pour les snorkellings, respectez les consignes des Tahitiens, ne touchez pas les animaux, respectez les distances… Ceux qui ne respectent pas les font fuir et, au final, personne ne peut les observer.
    Nous avons choisi d’aller en Polynésie en Septembre pour pouvoir assister au Farerei Haga (spectacle de danses, levée de pierre, va’a…) qui a lieu sur Rangiroa à cette période durant 7 jours. En juillet, vous pouvez aussi assister au Heiva (grand spectacle de danses) sur Tahiti.
    Le marché de Papeete, le centre ville de Uturoa à Raiatea et les magasins de Maharepa sur Moorea sont les meilleurs endroits pour faire du shopping à mon goût.

    Notre île coup de cœur : Maupiti pour sa beauté, sa simplicité, sa tranquilité et son authenticité…Bon voyage !

    Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poster en commentaires 😉

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s