Rapa Nui

 

Séjour d’une semaine à RAPA NUI en septembre 2018 /2 adultes :

  • Itinéraire : Pour ce séjour je ne précise pas d’itinéraire car l’île n’est pas très grande et certains sites peuvent se visiter plusieurs fois dans le sens que l’on souhaite. Les sites d’Orongo et de Rano Raraku sont les deux seuls qui ne peuvent se visiter qu’une seule fois (attention à la météo et aux horaires de fermeture des parcs).
    Sur RAPA NUI vous pouvez vous occuper pour 5 jours très facilement si vous aimez randonner. Si vous ne souhaitez voir que les sites principaux, vous aurez fait le tour en 3 jours. Nous avons eu 7 jours dont 2 avec beaucoup de pluie où nous n’avons pas fait grand chose à part courses, shopping, restau, organisation des prochaines visites, location de la voiture…
  • Organisation : par nos propres moyens / ne nécessite pas du tout une agence de voyage.
  • Hébergement : un logement avec cuisine à 400€/semaine sur Hanga Roa trouvé sur air bnb. La cuisine permet de ne pas aller au resto trop souvent pour économiser et était très pratique pour préparer nos pique-niques du midi. L’ensemble des logements se trouvent à Hanga Roa sauf un camping qui est situé à la plage d’Anakena.
  • Moyens de locomotion : à pied pour les sites les plus proches et pour Hanga Roa, en voiture de location pour le reste de l’île à cause d’une météo mitigée qui nous a empêché de faire du vélo et du cheval. Vous pouvez compter 30000 à 45000 pesos la journée de location pour la voiture. Si vous réservez plusieurs jours, n’hésitez pas à négocier. Sachez que les stations essence sont à Hanga Roa uniquement.
    Pour info, certaines routes sont en très mauvais état (la route de Puna Pau et Ahu Akivi est la pire). Attention à ceux qui, comme moi, pense que l’île est suffisamment petite pour la visiter à vélo… il faut quand même être sportif car elle n’est pas plate (anciens volcans) et les distances ne sont pas si petites. A pied, vous pouvez passer facilement une journée ou demi-journée sur les sommets de l’île (Poike, Orongo et Maunga Terevaka). Certains sites, comme les sites entre Hanga Kio’e et Ana te Pahu, ne sont accessibles qu’à pied ou VTT (pour les plus courageux) ou à cheval.
  • Budget : 2000 €/2pers en louant la voiture 3 jours. Nous avons pris un vol depuis Papeete à 400€/personne et un logement sur air bnb à 400 € les 7 nuits.
  • Petit plus dans nos bagages : une lampe torche pour faire les tunnels de lave.
  • Conseils/avis : Rapa Nui fait partie du triangle polynésien. Il y a donc des similitudes avec la Polynésie Française (chants, danses, histoire, langue…) mais elle appartient au Chili donc c’est en Espagnol que les locaux parlent.
    C’était très intéressant de visiter Rapa Nui après avoir vu le site sacré (marae) de Raiatea (île de la société en Polynésie Française) car il y a des similitudes.
    Nous avons fait : visite du musée de Hanga ROA qui explique bien l’histoire de l’île (je recommande vivement de commencer par cette visite car vous y verrez plus clair une fois sur les sites), visites de l’ensemble des sites connus (Tongariki, Orongo, Rano Raraku…) et moins connus (tous les autres sauf ceux de la falaise nord entre Ahu Tepeu et Anakena), randonnée à Poike, balade dans les grottes de Ana Te Pahu et Ana Kakenga (tunnels de lave), plages (Anakena et Ovahe) et shopping à Hanga Roa. Selon la météo que vous aurez et le moyen de locomotion choisit (vélo ou voiture de location), une semaine sera vite passée à RAPA NUI. Vous pouvez aussi aller voir un spectacle de danse locale et passer du temps à observer les paysages (cratère d’Orongo et de la carrière de Rano Raraku, côte sud splendide avec les belles vagues…). Si la météo le permet vous pouvez faire une plongée et une balade à cheval (il y a des chevaux en liberté partout sur l’île), aller voir le lever de soleil sur Tongariki (attention on compte 40min de route donc il faut se lever très tôt pour ne pas le manquer) et le coucher sur Tahai (tout proche de la ville). Selon les locaux la meilleure saison est de janvier à mars mais il y a davantage de monde sur les sites.
    Ne manquez pas le petit cimetière d’Hanga Roa qui est vraiment trop mignon.
    Pour finir, je gâcherai tout à vous expliquer ce que l’on a appri là-bas sur l’histoire des moais, les raisons pour lesquelles ils tournent le dos à la mer, ils portent un « chapeau »…, donc je ne vais rien dévoiler, mais ce que je peux vous dire, c’est que le seul vrai mystère qui plane encore, c’est de savoir comment ils ont été déplacés avec les moyens existants à l’époque, car, même si plusieurs théories sont proposées, rien est prouvé. Ce mystère est encore plus présent quand on voit les sites, notamment le site de Rano Raraku qui est absolument bluffant.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s